Le rôle du microbiote intestinal

Nutrition

Le microbiote intestinal représente des milliards de micro-organismes, essentiellement des bactériesqui composent la flore intestinale de chaque personne. Il joue un rôle essentiel dans les fonctions digestives, métaboliques, immunitaires et neurologiques. Stéphanie Rheinart, votre diététicienne-nutritionniste de Tours, vous explique comment bien le préserver en s'en faire un allié santé.

 

Rôle du microbiote dans la digestion et l'immunité et interaction avec le cerveau

Le microbiote intestinal est l'ensemble des micro-organismes (100 000 milliards de bactéries, virus, parasites, champignons, non pathogènes) qui colonisent notre tube digestif et vivent en symbiose avec notre organisme. On les retrouve essentiellement dans le côlon. Le microbiote est en totale interaction avec l'ensemble des organes et assure de nombreux rôles essentiels :

  • Soutien de l'immunité en formant une barrière contre l'adhésion et le développement de micro-organismes pathogènes et en stimulant les défenses immunitaires.
  • Diminution de l'inflammation de la muqueuse intestinale en cas de gastrite infectieuse.
  • Apport d'énergie aux cellules de la muqueuse intestinale pour leur croissance et renouvellement.
  • Métabolisme des nutriments et synthèse des vitamines B et K.
  • Digestion des fibres alimentaires dans le côlon, sucres que nos cellules ne savent pas dégrader.
  • Interaction entre l'intestin et le cerveau en stimulant la production d'hormones et de neurotransmetteurs. Le microbiote a ainsi une influence sur le stress, l'anxiété et le comportement social qui est favorisé par un microbiote intestinal diversifié.

En vieillissant, dès l'âge de 50 ans, le microbiote intestinal perd progressivement de sa diversité, notamment les Bifidobactéries. Cela peut entraîner une diminution de l'immunité et des troubles du transit. Pour éviter ce déséquilibre, il est important d'en prendre soin.

 

Dysbiose et Hyperperméabilité intestinale

La muqueuse intestinale et le microbiote sont fragiles. Le stress, une alimentation déséquilibrée, la consommation répétée de médicaments, d'antibiotiques et de substances toxiques, peuvent provoquer un déséquilibre du microbiote (=dysbiose) ou une hyperperméabilité intestinale : la muqueuse intestinale n'est plus étanche et laisse passer les agents infectieux. L'immunité peut être perturbée et la susceptibilité aux infections est accrue.

Une dysbiose intestinale est un déséquilibre du microbiote intestinal. On parle de colonisation bactérienne chronique de l'intestin grêle avec un nombre anormalement élevé ou SIBO (= Small Intestinal Bacterial Overgrowth). 

  • Elle se manifeste par des ballonnements, gaz, diarrhées, indigestions, des syndromes proches de ceux du syndrome de l'intestin irritable.
  • Elle entraîne une hyperperméabilité de la paroi intestinale et un dysfonctionnement du système immunitaire avec un état d'inflammation chronique (augmentation du stress oxydant et de l'inflammation). La dysbiose est associée à des maladies telles que maladie intestinale inflammatoire,  syndrome de fatigue chronique, obésité, diabète, allergie, cancer.
  • Elle peut être favorisée par certains médicaments anti-acides, une intervention chirurgicale sur l'estomac ou le côlon, la prise d'antibiotiques trop fréquente, une gastro-entérite sévère, du stress.
  • Le diagnostic s'effectue par cultures des bactéries de l'intestin.
  • Le traitement utilise des antibiotiques ainsi qu'un traitement diététique en donnant des aliments prédigérés et un régime sans lactose.

 

Nourrir le microbiote pour renforcer l'immunité

L'alimentation est un point clé de la santé intestinale : elle influence la composition et la diversité du microbiote intestinal. Plus il y a d'espèces de bactéries différentes et mieux c'est. La première chose à faire est donc de manger varié afin de favoriser le développement de tous ces micro-organismes. Il est également important d'avoir des apports élevés en fibres qui sont le substrat privilégié des bactéries intestinales en consommant des fruits & légumes, des céréales complètes et des légumineuses

A l'inverse, le microbiote n'aime pas les aliments trop cuits, les produits raffinés dépourvus de fibres, les produits industriels ultra-transformés riches en conservateurs et émulsifiants favorisant l'inflammation des intestins, les aliments insuffisamment mâchés et vite avalés qui empêchent le bon déroulement de la digestion.

Il est possible de rétablir l'équilibre du microbiote et l'intégrité de la barrière intestinale par la consommation d'aliments contenant naturellement des prébiotiques (fibres non digestibles) et des probiotiques (aliments fermentés).

  • Prébiotiques :

    Fibres alimentaires qui servent de nourriture aux bactéries du microbiote. Ils aident au développement du microbiote et au renforcement de la barrière intestinale.

    On les trouve dans les fruits & légumes (artichaut, asperge, banane, kiwi, radis, oignon, figue, carotte, poireau, tomate, ail), la chicorée, l'orge, l'avoine, l'amidon des légumes secs.
  • Probiotiques :

    Ferments lactiques (Lactobacilles et Bifidobactéries) bénéfiques au microbiote intestinal. Ils rééquilibrent le microbiote, améliorent le transit et l'absorption intestinale et renforcent le système immunitaire.

    On les trouve dans les yaourts, laits fermentés (kéfir), la choucroute, les olives, les cornichons...
    Il faut en consommer de petites quantités régulièrement car les probiotiques ne font que passer dans notre intestin.

 

Les spécialistes s'accordent à dire que la diète méditerranéenne convient bien au microbiote afin de booster ses bonnes bactéries intestinales. Elle privilégie les produits naturels, beaucoup de fruits et légumes et de céréales complètes et un peu d'aliments fermentés.  Il est cependant important de rester à l'écoute de ses tolérances personnelles car nous avons tous un microbiote et un métabolisme uniques. Certaines personnes digèrent ainsi mal le lait, d'autres les choux ou les haricots blancs. De plus, les fibres prébiotiques bénéfiques font partie des FODMAPs, des sucres fermentescibles qui posent problème en cas d'intestin irritable.

Stéphanie RHEINART

Diététicienne-Nutritionniste

37000 TOURS / 92130 ISSY-LES-MOULINEAUX


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Vous souhaitez vous remettre en forme ou devenir plus actif ?

Bénéficiez de notre partenariat avec la salle Novagym de Tours centre par des cours de pilates, de yoga, de la musculation ou du cardio-training.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.